— lundi, 28 juin 2021

CHALAZION ET ORGELET, COMMENT LES DIFFERENCIER ?

Un chalazion est une glande sébacée bloquée qui apparait à l’intérieur au niveau de la paupière supérieure ou inférieure d’un œil ou des deux yeux, faisant surface comme une tuméfaction. Il peut provoquer une vision floue

 

Un orgelet oculaire (ou hordeolum) est une petite bousse ressemblant à une boule douloureuse qui apparait sur la paupière supérieure ou inférieure en raison d’une glande sébacée bloquée. Il est généralement près des cils et se trouve à l’extérieur de la paupière. L’obstruction du follicule peut être associé à une blépharite.

 

Quelles sont les causes ?

 

Les glandes des paupières, appelées glandes de Meibomius, produisent normalement une substance  huileuse qui contribue aux larmes naturelles des yeux. Si ces glandes se bloquent, elles peuvent se transformer en chalazions ou en orgelets.

 

Qu’est ce qu’un chalazion ?

 

Un chalazion est un gros kyste non infectieux dans la paupière. Il prend souvent plusieurs semaines à se développer. Il est causé soit par une inflammation des glandes de Meibomius , soit par un orgelet. Un chalazion n’est pas douloureux et se développe généralement sur la paupière supérieure.

 

Pourquoi ? parce que les paupières supérieures ont plus de glandes (environ 50 contre seulement 25 glandes dans la paupière inférieure. Les symptômes peuvent inclure un affaissement des paupières, une rougeur et dans certains cas un gonflement des paupières.

 

Savez-vous que le chalazion est une inflammation  d’une des glandes de Meibomius, glandes se trouvant le long des paupières et qui participent à la composition du film lacrymal (pellicule de larme permettant d’hydrater et de protéger la surface oculaire)?

 

Lorsqu’une glande sécrète une trop grande quantité de meibum, celle-ci peut se boucher et s’inflammé : elle va alors grossir et devenir rouge.

 

Cette inflammation concerne généralement les adultes mais les enfants peuvent également en développer, notamment lorsqu’un astigmatisme (ou une hypermétropie) non corrigé est détecté.

 

Qu’est ce qu’un orgelet ?

 

Un hordeolum, connu sous le nom d’orgelet est une infection bactérienne des glandes des paupières. Les orgelets sont contagieux, mais ont tendance à être plus petits, plus douloureux et plus sensibles au toucher qu’un chalazion. Les symptômes peuvent inclure un gonflement des paupières, des douleurs et un larmoiement. Si un orgelet est présent plusieurs semaines, il peut évoluer en chalazion.

 

L’orgelet étant d’origine bactérienne, le risque de contagion existe, et le premier risque la propagation d’un œil à l’autre en frottant l’œil infecté. le deuxième risque est de le transmettre à une tierce personne par le contact d’une main contaminée, d’où l’importance de l’hygiène.

 

 

 

     

Alors que l’orgelet est, quant à lui, une infection du follicule du cil, pouvant être douloureux. Le bord libre de la paupière peut s’enfler et devenir rouge. Cette infection est d’origine bactérienne.

 

Comment les traiter ?

 

Avant que le traitement puisse commencer, le médecin doit confirmer que la lésion est vraiment un chalazion ou un orgelet et non un autre type de lésion cutanée. En général plusieurs traitements sont disponibles.

 

 

Comment les soigner ?

 

Pour les chalazions et les orgelets, le traitement repose premièrement sur des massages de la paupière douloureuse  avec application de compresses stériles et chaudes pendant plusieurs minutes, à renouveler plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours.

 

Le médecin prescrit parfois un antibiotique au patient afin de lutter contre l’infection principale. Souvent ces traitements permettent à la paupière de guérir et aucun autre traitement ne sera nécessaire. Les traitements locaux peuvent faire disparaitre cette tuméfaction. La principale cause de la survenue d’un chalazion est une blépharite.

 

Si un patient à un chalazion ou un hordeolum récurrent, le médecin généraliste peut prescrire un médicament appelé doxycycline pour réduire la zone inflammatoire des paupières.

 

S’ajoute également une pommade, un collyre en cas de sécheresse permettant de diminuer l’inflammation. Concernant le chalazion, si malgré les traitements aucune amélioration n’est constatée, un traitement chirurgical peut être envisagé.

 

Pourquoi consulter un ophtalmologiste ?

 

 

Si le chalazion ne recule pas et continu à croitre après quelques semaines, consulter un ophtalmologiste, il pourra envisager une ablation chirurgicale. Selon la taille et l’emplacement de la lésion, l’ophtalmologiste effectuera une une incision et un drainage.

 

Si la zone affectée de l’œil est principalement constituée de liquide, la boule peut être perforée puis retirer en exerçant une pression sur la zone. Si la zone touchée est plus solide, une incision de la paupière est nécessaire et les débris sébacés peuvent être retirés par l’incision.

 

Le temps de récupération de l’orgelet ou le chalazion est rapide pour la plupart des patients. Certains signale une gêne ou une douleur mineure autour du bord de la paupière, mais pour cela l’ophtalmologue prescrira des médicaments.

 

Comment prévenir le chalazion et l’orgelet ?

 

Pour éviter les orgelets et les chalazions, lavez-vous régulièrement les mains, prenez soin de vos lentilles de contact et de votre peau en pratiquant une bonne hygiène.

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations ou si vous souhaitez prendre rendez-vous,  le centre OPHTA LYON est à votre écoute.  

La centre OPHTA LYON est équipé par un bloc opératoire dédié à la chirurgie des chalazions.

 

RENDEZ-VOUS

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec l'un de nos spécialistes ?

NOUS TROUVER

Nos équipes vous accueillent au :

101 Rue Marietton - 69009 Lyon

Du lundi au Samedi de 9h à 17h30

Tél: 04 28 29 17 17

contact@ophtalyon.fr

Transports en commun:

Métro - Valmy (ligne D)
Bus - Les Roches (ligne 66)
Bus - Marietton - S. Apollinaire (lignes 19 et 3)

Informations pratiques

- Au RDC
- Accès handicapé

Parking public

33 Rue Saint-Simon, Lyon

Information

Follow by Email
Facebook
LinkedIn
Instagram